13/08/2008

Regarder les JO en Chine, c'est

  • ne rien comprendre aux commentaires sportifs.
  • avoir vu 10 fois la première médaille d'or chinoise.
  • accepter la petite réflexion du collègue chinois "dommage pour le français, au sabre, hein ?!".
  • voir que Beijing est plus jolie que d'habitude.
  • quand la Chine mène, on retransmet le match; si la tendance s'inverse, CCTV zappe sur une autre épreuve.
  • expliquer au même collègue que oui, la fille au badminton qui ressemble à une vraie chinoise est française.
  • avoir vu la cérémonie d'ouverture en direct avec des chinois. Mais c'est aussi avoir raté le début, car l'écran d'écran géant devant lequel on se trouvait n'a rien retransmis. La police a dispersé la foule. Ah la bonne blague !
[il y a eu des évènements similaires à Beijing]
  • sans Stade 2.
  • avoir la chance de voir en vrai des gamins de 4 ans avec une coupe de cheveux "aux anneaux".

5 commentaires:

Kent1 a dit…

'culés d'chinois. Depuis quand les chinois font de l'escrime?!!!!! Scandaleux...

Krapax a dit…

J'sais pas, mais pour le handball, ils ont développé l'équipe en 2001 quand le CIO a choisi Beijing...

Personne connait le hand' ici ! Y'a des terrains nul part ...

Krapax a dit…

J'ai compris pour l'escrime, en voyant l'interview de leur entraineur. Je comprenais tout ce qu'il disait en plus. C'est un français.
Le traître :)

Yvus a dit…

En effet, les Chinois, au vu des transmissions télévisées, ont, en matière de chauvinisme, fait des progrès fulgurants, prenant modèle sur les traditionnels Maîtres en la matière: les Français, médaille d'Or 2004, présumablement détrônés cette année.

Krapax a dit…

C'est clair qu'ils nous battent à ce jeu là :)

Pourvu qu'il y ait des hollandais(es) ce soir =)